Gauloises
Romaines
Mérovingiennes
Carolingiennes
Féodales
Anglo-françaises
Royales
Méreaux/Enseignes
Jetons
Médailles
Nécessités
Objets Divers
Bibliographie
Liens
Email
 
 
 
 
 

ATELIER D'AMIENS

Site en perpétuelle évolution (Voir la rubrique nouveautés en bas de page)

© pour tous pays sauf accord particulier.

Membre de l'A.C.N.R.F. Association Culturelle de la
Numismatique Royale Française

Collectionneurs, historiens, venez partager votre passion en nous
rejoignant sur notre blog




BIENVENUE A TOUS

 

    Ce site, basé sur l'idée de la collection idéale, tentera, à titre évolutif, de présenter les meilleurs exemplaires et de rassembler les connaissances relatives aux émissions monétaires de l'atelier d'Amiens, depuis l'époque gauloise jusqu'à 1770, date de fermeture définitive de l'atelier, sous le règne de Louis XV. Près de 2 000 ans d'histoire locale seront ainsi illustrés.

Nous recenserons également les autres documents numismatiques apparentés tels que jetons, méreaux, médailles, etc..., qui ont fait partie de la vie des amiénois, au cours des siècles précédents. Pour ces rubriques les documents présentés pourront s'étendre géographiquement jusqu'aux limites du département de la Somme.

La période gauloise est, en l'attente d'un prochain développement, ouverte par la publication de deux objets très rares: le poinçon monétaire d'Halloy-les-Pernois (Somme) et celui de la région de Duclair (Seine-Maritime).

Avec la période romaine, vous pouvez admirer les jolis bronzes frappés à Amiens (Ambianum), de 350 à 353 après Jésus Christ, sous le règne de l'empereur Magnence, né à Amiens (bronzes émis au nom de Magnence et de son frère Décence). L'empereur Constance II qui a précipité la chute de Magnence, ainsi que le César Constance Galle, sont aussi représentés par de très rares bronzes, frappés à Amiens en fin 353 ou début 354 au plus tard, juste avant la fermeture de l'atelier.

Les monnaies Anglo-françaises ne sont représentées que par le règne d'Henri VI roi de France et d'Angleterre (différent agneau pascal) et il est interressant de remarquer que l'on trouve plus facilement les monnaies d'or que les monnaies de billon blanc (c'est le cas aussi pour Charles VII).

La période royale est mise à votre disposition. Elle commence avec le règne du roi Charles VII (différent point 17e et agneau pascal) et se poursuit avec Louis XII (différent point 17e), François II et Charles IX (différent X). La réouverture officielle de l'atelier est effective sous Henri III, en 1578, avec le différent X attribué à Amiens, jusqu'à la fermeture de l'atelier sous Louis XV (dernière année de frappe 1770).

La cathédrale d'Amiens est représentée par les méreaux et les enseignes de pèlerinage qui ont fait l'objet d'une exposition à l'intérieur du célèbre édifice, lors de l'été 2006. Ces objets correspondent à une période s'étendant du XIIIe au XVIIIe siècle.

La période moderne, riche en documents numismatiques divers, est abordée avec les monnaies de nécessités diverses (autres que Chambre de Commerce), les jetons usuels, de notaires et de Chambre de Commerce, ainsi que les médailles (en cours de développement). Pour ces rubriques l'étude sera étendue au département de la Somme. En outre, les poinçons que l'on trouve sur la tranche de ces objets, sont également présentés, sous forme de tableau, afin de faciliter leurs datation.

Les données qui figurent dans les pages que vous allez consulter, ont été traitées en se basant, en particulier, sur les archives CGB et les nombreux ouvrages dont vous pourrez trouver les références dans la partie bibliographie (que leurs auteurs en soient ici vivement remerciés).

De nombreuses monnaies recensées ne sont pas encore illustrées, certaines déjà présentées méritent un meilleur exemplaire. Si vous disposez de monnaies frappées à Amiens, n'hésitez pas à m'envoyer des photos ou scan (600 dpi, format jpeg) par email. Vous participerez ainsi à l'élaboration d'une base de données et éventuellement à l'enrichissement de ce site. Je vous remercie par avance de votre participation.

Pour terminer, je tiens à remercier particulièrement le concepteur du site de l'atelier monétaire de Rouen qui m'a formé et ainsi permis de me lancer dans cette aventure.

Je vous souhaite une excellente visite.

 

NOUVEAUTES:

Décembre 2010: Nouvelle photo d'un quart d'écu 1642X d'une qualité exceptionnelle "Collection Stéphane DESROUSSEAUX".

Février 2012: Ajout d'un article en rubrique "gauloises" concernant une nouvelle lecture de deux légendes figurant sur le bronze LT 7976, DT 657.

 

Nota: l'index de la première page a été remis à 0 pour une raison inconnue en novembre 2005 (anomalie constatée pour tous les sites internet). Il faut donc ajouter 230 au chiffre du compteur actuel afin de connaître le nombre réel de visites, depuis la mise en route, fin mai 2005.